Catégories de conjugaison des verbes japonais

X
Conjuguer

Catégories de conjugaison des verbes japonais

Les verbes japonais se répartissent principalement en trois catégories de conjugaison, outre un petit nombre de verbes irréguliers. Ces trois catégories sont appelées les verbes ichidan, godan et suru.

Ichidan

Les verbes ichidan (一段いちだん) également connus sous le nom de verbes en -ru, se terminent toujours par -iru ou -eru. La syllabe finale る disparaît dans de nombreuses conjugaisons.

Modèles :

  • べる
    Le る final disparaît dans les nombreuses conjugaisons, et le potentiel et le passif sont identiques. Il existe deux formes alternatives pour l'impératif affirmatif neutre : べよ est plus courant dans l'écriture, et べろ est familier.

Godan

Les verbes godan (五段ごだん) également connus sous le nom de verbes en -u, peuvent se terminer par l'une des syllabes suivantes :う・く・ぐ・す・つ・ぬ・ぶ・む・る. Ces verbes ont des changements phonétiques différents au passé et à la forme en -te en fonction de leur syllabe finale.

Modèles :


  • Dans le passé et en forme en -te la finale う devient って, った, p.ex. って, った.

  • Dans le passé et en forme en -te la finale く devient いて, いた, p.ex. いて, いた .
  • およ
    Dans le passé et en forme en -te la finale ぐ devient いで, いだ, p.ex. およいで, およいだ.

  • Dans le passé et en forme en -te la finale す devient して, した, p.ex. して, した.

  • Dans le passé et en forme en -te la finale つ devient って, った, p.ex. って, った

  • Dans le passé et en forme en -te la finale ぬ devient んで, んだ, p.ex. んで, んだ. Ce modèle est rare ; le seul mot couramment utilisé dans ce modèle est “mourir”.

  • Dans le passé et en forme en -te la finale ぶ devient んで, んだ, p.ex. んで, んだ.

  • Dans le passé et en forme en -te la finale む devient んで, んだ, p.ex. んで, んだ.
  • はい
    Dans le passé et en forme en -te la finale る devient って, った, p.ex. はいって, はいった.

Les verbes similaires au suru

Les verbes suru (する) se terminent par le verbe auxiliaire する “faire”, souvent formé en ajoutant する après un nom pour le transformer en un verbe, tel que べんきょう “études (nom)”, べんきょうする “faire des études (verbe)”.

Modèles :

  • する
    Ce modèle comprend le verbe する lui-même ainsi que la plupart des verbes formés avec l'auxiliaire する. Il se conjugue différemment des verbes ichidan et godan, avec des formes: négative - しない, du passé - した, causative - させる et passive - される. Il est remplacé par le verbe できる "être capable de" dans les formes potentielles.
  • あいする
    Ce modèle est utilisé pour la plupart des verbes composés d'un seul caractère kanji et de l'auxiliaire する. Sa conjugaison diffère du modèle する dans les formes potentielles, où il se termine par 〜せる au lieu de できる.
  • せっする
    Ce modèle est utilisé pour les verbes composés d'un seul caractère kanji et de l'auxiliaire する quand la lecture du kanji se termine en petit っ. Sa conjugaison diffère légèrement du modèle あいする dans les formes potentielle, passive et causative.
  • きんずる
    Ces verbes sont des variantes des verbes ichidan réguliers se terminant par じる, p.ex. きんずる alterne avec きんじる. Ces derniers se conjuguent comme leurs équivalents ichidan, sauf dans la formes du présent neutre et dans la forme -eba (conditionnel).

Les verbes irréguliers

Il existe quelques verbes en japonais à la conjugaison irrégulière qui ne rentrent pas dans les catégories précédentes.

Modèles :


  • La copule だ “être, est” a une conjugaison irrégulière qui est différente de celle de la plupart des verbes japonais. Dans certaines conjugaisons, il existe des formes alternatives avec では (plus formel) et じゃ (plus familier), p.ex. dans le présent négatif ではない alterne avec じゃない - “n'est pas”.
  • ある
    Le verbe ある “exister, avoir, être” devient ない dans le présent négatif.

  • Il s'agit d'une orthographe alternative du verbe ある, qui se conjugue de la même manière. Dans les formes négatives, il peut être écrit avec le kanji . Cette orthographe met l'accent sur le sens possessif du verbe ("avoir"), tandis que l'orthographe met l'accent sur le sens de l'existence ("être situé, exister").

  • Il s'agit d'une orthographe alternative du verbe ある, qui se conjugue de la même manière. Dans les formes négatives, il peut être écrit avec le kanji . Cette orthographe met l'accent sur le sens de l'existence ("être situé, exister"), tandis que l'orthographe met l'accent sur le sens possessif du verbe ("avoir").

  • Le verbe “venir” se conjugue généralement comme un verbe ichidan, mais son kanji a une lecture différente selon la conjugaison, p.ex. , られる. Il a également une forme irrégulière à l'impératif .

  • Le verbe “aller” se conjugue de manière similaire au modèle godan , sauf que sa terminaison く devient っ dans la forme en -te et au passé, p.ex. って, った.
  • くれる
    Le verbe くれる “donner, faire pour quelqu'un” se conjugue comme les verbes ichidan, sauf pour sa forme irrégulière à l'impératif くれ.
  • なさる
    Quelques verbes honorifiques comme なさる suivent ce modèle de conjugaison irrégulier. Ils se conjuguent de manière similaire aux verbes godan se terminant en る, sauf que dans les formes polies et l'impératif, le る devient い (p.ex. なさいます).

  • Les deux verbes et sont des verbes godan légèrement irréguliers. Ils se conjuguent selon le modèle qui comprend d'autres verbes se terminant en う, mais dans les formes du passé et dans la forme en -te, le う reste en place, p.ex. うて, うた.

Publicité
Publicité