Les groupes de verbes en italien

X
Conjuguer

Groupes de conjugaison

Les verbes serviles

Les verbes italiens sont divisés en trois groupes de conjugaison et peuvent être distingués par la terminaison de l’infinitif.

  1. L'infinitif des verbes du premier groupe se termine en -are (amare, comprare).
  2. L'infinitif des verbes du deuxième groupe se termine en -ere ou -rre (vedere, perdere, porre).
  3. L'infinitif des verbes du troisième groupe se termine en -ire (dormire, partire, finire).
1er groupe (-are) 2e groupe (-ere) 3e groupe (-ire)
(io) compr-o “j’achète (io) perd-o “je perds” (io) part-o “je pars”
(tu) compr-i “tu achètes” (tu) perd-i “tu perds” (tu) part-i “tu pars”
(lui) compr-a “il achète” (lui) perd-e “il perd” (lui) part-e “il part”
(noi) compr-iamo “nous achetons” (noi) perd-iamo “nous perdons” (noi) part-iamo “nous partons”
(voi) compr-ate “vous achetez” (voi) perd-ete “vous perdez” (voi) part-ite “vous partez”
(loro) compr-ano “ils achètent” (loro) perd-ono “ils perdent” (loro) part-ono “ils partent”

Premier groupe : -are

La plupart des verbes italiens appartiennent à cette conjugaison, y compris la plupart des nouveaux verbes comme twittare, taggare, svapare. Ces verbes ont une conjugaison régulière à l'exception d'andare, et la plupart d’entre eux suivent le modèle du verbe amare, à l’exception de quelques verbes qui ont une conjugaison particulière.

Les particularités de la première conjugaison

Les verbes en -care (caricare) et -gare (litigare) ajoutent un h avant les terminaisons qui commencent par e et i : io caric-o, tu caric-h-i, noi litig-h-eremo.

Les verbes en -gnare (bagnare) à l'indicatif et au subjonctif présent de la première et deuxième personne du pluriel ajoutent un i : noi bagn-i-amo, che voi bagn-i-ate.

Les verbes en -ciare (abbracciare) et -giare (mangiare) perdent la voyelle i du radical lorsque la terminaison commence par un e ou un i : abbracc-erò (le radical serait abbacci-)

Les verbes en -gliare (sbagliare) perdent le i du radical lorsque la terminaison commence par i : consigl-i (le radical est consigli-)

Les verbes en -iare qui ont à la première personne du présent l'accent sur le i (inviare -> invìo, avviare -> avvìo) gardent le i dans le radical même si la terminaison commence par un i : invì-i, avv-ì-ino.

Certains verbes avec la diphtongue -uo- ont tendance à la garder dans les cas où la diphtongue se trouve dans la syllabe tonique (tuòna ) mais pas dans ceux où la diphtongue est dans une syllabe non tonique (tuonerà, tuonò ). Certains verbes conservent la diphtongue pour éviter toute ambiguïté avec d'autres verbes. Nous disons donc nuotammo = nous avons nagé (nuotare) pour le distinguer de notammo = nous avons remarqué (notare).

Deuxième groupe : -ere/-rre

Cette conjugaison comprend à la fois les verbes avec le e en syllabe tonique (temère) et ceux avec le e en syllabe non tonique (vèndere). Ces verbes dérivent de deux conjugaisons latines distinctes ; pour savoir comment les conjuguer voir Modèles.

Les verbes se terminant en -rre font également partie de la deuxième conjugaison. Ces verbes dérivent du latin et avaient à l'origine une voyelle supplémentaire que l'on retrouve encore dans certaines formes comme l'imparfait '(io) ponevo' (le verbe porre dérive du verbe latin "pónĕre").

Particularités de la deuxième conjugaison

Les verbes se terminant en -ère avec le e tonique, comme temère, peuvent avoir deux formes pour certaines personnes dans le passé simple : io temei ou temetti; lui temé ou temette, loro temerono ou temettero. Toutefois, lorsque le radical du verbe se termine par t, comme dans le cas de potere, les formes en -etti, -ette et -ettero ne sont normalement pas utilisées. Pour les autres verbes, les deux formes sont en général aussi fréquentes.

Les verbes en -cere, (vincere), -gere (porgere) et -scere (conoscere) ont une alternance avant les terminaisons qui commencent en a et o : vinc-erò, porg-erebbe, conosc-erei. D'autres verbes conservent plutôt le son palatal (cuocere -> io cuoci-o, tu cuoc-i). Le son palatal est toujours maintenu devant le u et donc dans tous les participes passés se terminant en -uto (piaci-uto, conosci-uto).

Certains verbes avec la diphtongue -uo- ont tendance à la conserver en usage. Cela se produit aussi bien dans les cas où la diphtongue est en syllabe tonique (muovo, muovi) que dans ceux où la diphtongue est en syllabe non tonique (muovète, cuocerèi).

Les verbes en -gnere conservent toujours le i de la terminaison -iamo, -iate (spegniamo, spegniate).

Troisième groupe : -ire

Les verbes réguliers de la troisième conjugaison suivent le schéma de conjugaison de partire ou finire (voir Modèles).

Particularités de la troisième conjugaison

La plupart des verbes de la troisième conjugaison introduisent -isc- entre le radical et la terminaison chez certaines personnes du présent indicatif, du présent subjonctif et de l’impératif. Ex : finire (finir):

Présent indicatif Subjonctif présent Impératif
io finisco che io finisca (io) -
tu finisci che tu finisca (tu) finisci
lui finisce che lui finisca (lui) finisca
noi finiamo che noi finiamo (noi) finiamo
voi finite che voi finiate (voi) finite
loro finiscono che loro finiscano (loro) finiscano

Presque tous les verbes en -cire et -gire (marcire, agire -> marcisco, agisco) prennent le suffixe -isc- au présent de l'indicatif et du subjonctif et à l'impératif. Il y a cependant quelques exceptions : cucire, fuggire sont dans l'indicatif présent io cucio, io fuggo (et non pas *cucisco, *fuggisco).

Certains verbes peuvent avoir à la fois la forme avec et sans -isc- (applaudire -> applaudo ou applaudisco; tossire -> tosso ou tossisco)

Les verbes serviles

Groupes de conjugaison

Les verbes serviles sont tous des verbes qui peuvent être utilisés avec d’autres verbes. Dans ce cas, ils enrichissent leur sens et deviennent un avec le verbe suivant. Ils sont divisés en trois catégories : Verbes auxiliaires, Verbes modaux et Locutions verbales.

Les verbes serviles peuvent également être utilisés seuls et, dans ce cas, ils ont leur propre signification.

Verbes auxiliaires

ILes verbes auxiliaires sont ceux qui sont utilisés pour former les temps composés et la voix passive. Les principaux auxiliaires en italien sont essere et avere. Ces verbes sont irréguliers, ils sont utilisés comme auxiliaires dans toutes les formes composées mais peuvent également être trouvés seuls, il est donc utile d’apprendre leur conjugaison avec les verbes réguliers :

Essere Avere
(io) sono “je suis” (io) ho “j’ai”
(tu) sei “tu es” (tu) hai “tu as”
(lui) è “il est” (lui) ha “il a”
(noi) siamo “nous sommes” (noi) abbiamo “nous avons”
(voi) siete “vous êtes” (voi) avete “vous avez”
(loro) sono “ils sont” (loro) hanno “ils ont”

Exemples:

  • Ho scritto una lettera. = J’ai écrit une lettre.
  • Sono partiti ieri. = Ils sont partis hier.
ESSERE AVERE
  • peut apparaître seul et avoir un sens particulièr (par exemple : sono di Napoli = Je viens de Naples)
  • peut apparaître seul et avoir un sens particulièr (par exemple : hanno due case = possiedono => Ils ont deux maisons ; ils les possèdent)
  • peut être utilisé comme verbe attributif (sei stanco? = Êtes-vous fatigué ?)
  • peut être utilisé comme auxiliaire (ho giocato = J'ai joué)
  • peut être utilisé comme auxiliaire (sono andato = Je suis allé)
  • Lorsque essere iest l’auxiliaire, le participe passé doit s’accorder avec le sujet grammatical en termes de genre et de nombre, par exemple « Lui è partit-o » (masc. sing.) vs « Lei è partit-a » (fem. sing.) vs « Loro sono partit-i » (masc. plur.). Quand avere est l’auxiliaire, le participe ne s’accorde jamais avec le sujet.

    Les temps composés des verbes transitifs sont toujours formés avec l’auxiliaire avere.

    • Marco ha dato un calcio al pallone = Marco a frappé le ballon.

    Les temps composés des verbes intransitifs sont formés avec l'auxiliaire essere ou avec l'auxiliaire avere, selon le verbe et sa signification.

    • I ragazzi sono partiti. (partire peut être conjugué seulement avec essere) = Les garçons sont partis.
    • Pietro ha annuito. (annuire a toujours l'auxiliaire avere) = Pietro a hoché la tête.

    Certains verbes peuvent être à la fois transitifs et intransitifs et utiliser les deux auxiliaires pour les temps composés :

    • L'autista ha aumentato la velocità. = Le conducteur a augmenté sa vitesse.
    • L'inflazione è aumentata. = L’inflation a augmenté.

    Pour la voix passive, l’auxiliaire est habituellement essere ou parfois venire:

    • L'edificio sarà abbattuto. = Le bâtiment va être démoli.
    • L'edificio verrà abbattuto. = Le bâtiment va être démoli.

    Les verbes réfléchis et les verbes pronominaux, c.-à-d. ceux qui se terminent en -si comme lavarsi, prennent toujours l’auxiliaire essere:

    • Mi sono lavata. = Je me suis lavée.

    Et les verbes impersonnels utilisent toujours l’auxiliaire essere (sauf pour les verbes météorologiques qui peuvent prendre l’auxiliaire avere).

    • È accaduto ieri. = C’est arrivé hier.
    • Ha nevicato = Il a neigé.

    Les verbes modaux peuvent toujours utiliser avere. Cependant, l’auxiliaire du verbe modal peut aussi être d’accord avec le verbe que le verbe modal accompagne.

    Tableau d'utilisation des auxiliaires

    L'auxiliaire
    Verbe transitif voix active avere
    Verbe intransitif voix active avere ou essere (selon le verbe et sa signification)
    Voix passive essere
    Forme réfléchie essere
    Verbe impersonnel essere ou avere (pour les verbes météo)
    Verbe modal avere ou essere

    Verbes modaux

    Les verbes modaux (dovere, potere, volere) sont généralement utilisés avec un autre verbe :

    • Posso andare a casa? = Puis-je rentrer chez moi ?
    • Potrei passare da te più tardi = Je pourrais passer chez toi plus tard.
    • Deve partire. = Il doit partir
    • Non voglio cantare con voi. = Je ne veux pas chanter avec vous

    L’auxiliaire utilisé dans les temps composés est généralement celui du verbe qui suit. Dans les formes composées, le modal prend le même auxiliaire que le verbe principal :

    • Ha potuto ascoltare tutta la lezione. (parce que ascoltare prend l'auxiliaire avere). = Il a pu écouter toute la conférence.
    • Sono dovuta partire.(parce que partire prend l'auxiliaire essere; cependant il est aussi possible de dire : Ho dovuto partire). = J'ai dû partir

    Les verbes modaux peuvent également être utilisés seuls et, dans ce cas, ils ont leur propre signification. Par exemple, le verbe volere peut avoir le sens « exiger » lorsqu’il est utilisé seul :

    • Voglio che tu mi risponda. = J’exige que tu me répondes.

    Locutions verbales

    En italien, il y a des verbes qui, en plus d’avoir leur propre sens lorsqu’ils sont utilisés seuls, peuvent parfois être suivis d'un deuxième verbe à l'infinitif, dont ils complètent ou modifient le sens et changent leur sens, c.-à-d. ils peuvent souligner la durée, le début ou la fin d’une action.

    • Continuano a ridere. = Ils continuent de rire.
    • Stanno per telefonare. = Ils sont sur le point d’appeler.
    • Ha smesso di fumare. = Il a arrêté de fumer.

    Quelques exemples : cominciare a (commencer à), stare per (être sur le point de), iniziare a (commencer à), mettersi a (se mettre à), persistere nel (persister à), continuare a (continuer à), smettere di (cesser de), finire di (finir de), etc.

    Contrairement aux semi-auxiliaires modaux, l'infinitif est introduit par une préposition, le plus souvent a, per, di.

    Ces verbes suivis d’un autre verbe expriment l’aspect de l’action. Ils se divisent en 5 groupes :

    1. L’imminence d’une action : stare per, accingersi a, essere sul punto di, stare lì, etc.+ infinitif. Ex: Stavo per uscire quando ha squillato il telefono. = J’allais partir quand le téléphone a sonné.
    2. Le début d’une action : cominciare a, mettersi a, prendere a, + infinitif. Ex:Hanno cominciato a ridere. = Ils ont commencé à rire.
    3. Le déroulement d’une action : stare, andare, venire + gérondif. Ex: La sala si andava riempiendo di gente. = La salle se remplissait de gens.
    4. La durée et la continuité d’une action : continuare a, insistere a, ostinarsi a + infinitif. Ex: Hanno continuato a chiacchierare nonostante i numerosi rimproveri. = Ils ont continué à bavarder malgré les nombreux reproches.
    5. La conclusion d’une action : finire di, cessare di, smettere di + infinitif. Ex: Quando sono entrato hanno smesso di parlare. = Quand je suis entré, ils ont arrêté de parler.
    Publicité
    Publicité