Verbe italien - règles de conjugaison

X
Conjuguer

Le verbe italien

Formes des verbes

1. Qu’est-ce qu’un verbe ?

En grammaire, le verbe n’est pas seulement l’une des parties de la phrase, mais il est avant tout le noyau autour duquel les autres éléments sont organisés.

Un verbe présuppose l’existence d’un sujet, qui est habituellement la personne ou la chose qui nous intéresse, et qui est responsable de l’action du verbe. (Les cas discutables sont abordés dans la section Verbes impersonnels, avec des verbes comme “bisognare”, “occorrere” ou “piovere”).

  • Marco parte domani. = Marco part demain
  • Sara diventerà infermiera. = Sara deviendra infirmière
  • Io ho mangiato. = J'ai mangé

Les principales variables du verbe italien sont la personne, le nombre, le temps, le mode, sa transitivité (transitive ou intransitive), la forme et la voix.

Personne

1e sg: io penso = je pense

2e sg: tu pensi = tu penses

3e sg: lui pensa = il pense

Nombre

1e sg: io mangio = je mange

1e pl: noi mangiamo = nous mangeons

Temps

présent: io vado = je vais

futur: io andrò = j'irai

Mode

indicatif: io vado = je vais

conditionnel: io andrei = j'irais

Transitivité

transitif: lei mangia la mela = elle mange une pomme

intransitif: lei parte = elle part

Forme

négative: non sento = Je n'entends pas

interrogative: hai già telefonato? = Avez-vous déjà appelé ?

réfléchie: io mi lavo = Je me lave

pronominale: mi sono accorto dell'errore = J'ai compris l'erreur

Voix

active: io scrivo una lettera = J'écris une lettre

passive: la casa è stata costruita in tre mesi = La maison a été construite en trois mois

2. Radical et désinence

Les formes verbales sont constituées d’un radical qui exprime le sens du verbe (ingrass-are, sottomett-ere, appar-ire) et d’une désinence qui change selon la personne, le nombre, le temps et le mode verbale :

  • am-are (aimer) → am-o (“j’aime”), am-avo (“ j’aimais”), am-erò (“ je vais aimer”)
  • rid-ere (rire) → rid-o (“je ris”), rid-evo (“ je riais”), rid-erò (“je rirai”)

La personne et le nombre sont importants parce que le verbe doit s’accorder avec son sujet, mais en italien, les pronoms personnels sont souvent omis, par exemple :

  • Partiamo? = Est-ce que nous partons ?
  • È andato via. = Il est parti.
  • Telefonerò può tardi. = Je vous appellerai plus tard.

Si nous regardons la conjugaison complète du verbe comprare (acheter) au présent indicatif, cela apparaîtrait plus clair :

  • (io) compro / (noi) compriamo
  • (tu) compri / (voi) comprate
  • (lui) compra / (loro) comprano

Comme la terminaison du verbe change à chaque fois et qu’elle est spécifique à chaque personne, le pronom sujet n’est pas vraiment nécessaire en italien.

Habituellement, des pronoms personnels en italien sont utilisés lorsqu’on souhaite mettre l’emphase et l’accent sur le sujet de l’action ou lorsqu’il y a ambiguïté.

  • Io ci sono andato. = (Peut-être que quelqu’un n’y est pas allé mais) J’y suis allé.
  • Io l’ho detto, non tu. = Je l’ai dit, pas toi ; ou C’est moi qui l’ai dit, pas toi.

3. Modes et temps

Il y a quatre modes finis (c.-à-d. ils ont une personne et un nombre): l'indicatif, le conditionnel, le subjonctif et l’impératif. Il y a trois modes non finis: l'infinitif (ex. amare), le participe (ex.amato) et le gérondif (ex.amando). Les formes de l’infinitif et du gérondif n’ont ni personne ni nombre. Le participe passé présente au contraire quatre formes qui s'accordent avec les noms auxquels ils se rapportent (selon le contexte) comme des adjectifs : masculin singulier, féminin singulier, masculin pluriel et féminin pluriel (amato, amata, amati, amate).

A l’exception du conditionnel et de l’impératif, chaque mode verbale peut avoir des temps multiples, des formes simples et composées. Par exemple, les temps simples de l’indicatif sont presente, imperfetto, futuro semplice, passato remoto tandis que les temps composés sont passato prossimo, trapassato prossimo, trapassato remoto, futuro anteriore. Les temps composés sont formés avec le participe passé du verbe précédé du verbe auxiliaire conjugué (il y a deux verbes auxiliaires principaux en italien : essere et avere => Voir la section Verbes auxiliaires).

Presente – Présent indicatif

Le présent indicatif est principalement utilisé pour parler d’événements réels au présent. Pour les verbes réguliers il est formé ainsi :

1er groupe 2e groupe 3e groupe
(-are) (-ere) (-ire)
(io) compr-o “j’achète” (io) perd-o “je perds” (io) part-o “je pars”

Si on le compare à l’anglais, par exemple, on peut dire « I speak », « I am speaking » ou parfois « I do speak ». En italien, on utilise plutôt la forme “parlo” dans ces trois cas vus.

Il est également possible d’utiliser une autre forme : sto parlando (voir Formes progressives), qui est l’équivalent exact de « I am speaking », mais cette forme en italien est utilisée pour souligner que quelque chose se passe en ce moment ; très similaire à la locution verbale « être en train de » en français :

  • Cosa stai facendo? = Qu’est-ce que tu fais ? ou Qu’est-ce que tu es en train de faire ?

En italien comme en anglais et en français, on peut également utiliser le présent pour parler de quelque chose qui va se produire dans un avenir proche.

  • Parto domani alle undici. = Je pars demain à onze heures.
  • Arriva la settimana prossima. = Elle/Il vient la semaine prochaine.

Imperfetto - Imparfait

L’imparfait indicatif est utilisé pour décrire des actions ou des événements réels dans le passé, en particulier dans les descriptions, et pour dire ce qui arrivait. Il s’agit généralement d’actions qui se sont produites en même temps que quelque chose d’autre, souvent parce qu’elles ont été répétées ou ont duré longtemps.

L’imparfait indicatif est l’un des temps les plus réguliers en italien, pour presque tous les verbes il est formé avec l’ajout des terminaisons suivantes :

1er groupe 2e groupe 3e groupe
(-are) (-ere) (-ire)
(io) compr-av-o “J’achetais” (io) perd-ev-o “Je perdais” (io) part-iv-o “Je partais”

Exemples :

  • Ieri mi sentivo bene. = Je me sentais bien hier.
  • Quando ha telefonato dormivo. = Je dormais quand il a téléphoné.
  • Ci trovavamo ogni venerdì. = Nous nous réunissions tous les vendredis.

Passato Prossimo – Passé Composé

Le passé composé de l’indicatif est principalement utilisé pour faire référence à des actions ou événements réels dans un passé récent. C’est un temps composé qui se conjugue en combinant les auxiliaires « avere » ou « essere » avec le participe passé du verbe principal, quel que soit son groupe de conjugaison. La plupart des verbes transitifs (la plupart des verbes en général) prennent “avere” comme auxiliaire, tandis que la plupart des verbes intransitifs et tous les verbes pronominaux prennent “essere”. (voir Verbes auxiliaires).

Lorsque « essere » est l’auxiliaire, le participant passé doit s’accorder en genre et en nombre avec le sujet grammatical, par exemple « Lui è partit-o » (masc. s.) vs « Lei è partit-a » (fem. s.) vs « Loro sono partit-i » (masc. plur.)

Aux. Avere Aux. Essere
(io) ho comprato “ J’ai acheté” (io) sono partito(a) “Je suis parti/e”

Exemples:

  • Si è rotto una gamba. = Il s’est cassé la jambe.
  • Sono partita prima di lui. = Je suis partie avant lui.
  • Nadia è uscita. = Nadia est sortie.

Trapassato Prossimo – Plus-que-parfait

En substituant les formes imparfaites d'« avere » et d'« essere » aux formes du présent de ces auxiliaires, le passato prossimo devient le trapassato prossimo ou “plus-que-parfait” qui indique un moment antérieur dans le passé, ce qui s’était passé ou avait été vrai avant un autre moment dans le passé :

Aux. Avere Aux. Essere
(io) avevo comprato “J’avais (déjà) acheté” (io) ero partito(a) “J’étais (déjà) parti”

Exemples:

  • Avevamo già mangiato quando è arrivato. = Nous avions déjà mangé quand il est arrivé.
  • Non gli avevo mai parlato prima. = Je ne lui avais jamais parlé auparavant.
  • Ovviamente avevo sbagliato. = J’avais évidemment fait une erreur.
  • Avevano lavorato molto il giorno prima. = Ils avaient travaillé dur la veille.

Passato Remoto – Passé simple

Le passato remoto est un temps simple, comme l’imparfait et le présent, qui ne prend pas d’auxiliaire. Il est utilisé pour désigner des actions ou des événements qui n’ont aucun lien avec le présent et sont donc dans un passé « lointain ». Le passé simple est équivalent au passé simple anglais, sauf qu’il est principalement utilisé en italien écrit, comme ce qui arrive pour le passé simple en français.

1er groupe 2e groupe 3e groupe
(-are) (-ere) (-ire)
(io) compr-ai “J’achetai” (io) perd-etti (ou perdei)* “Je perdis” (io) part-ii “Je partis”

*Le verbe « perdere », comme beaucoup de verbes -ere, a aussi des formes irrégulières. Voir Verbes irréguliers.

Exemples:

  • Ci fu un improvviso silenzio quando entrai nella stanza. = Il y eut un silence soudain quand j’entrai dans la salle.
  • Non ebbero nessuna speranza. = Ils n’eurent aucun espoir.
  • Parlò lentamente. = Il parla lentement.

Trapassato remoto – Passé antérieur

En substituant les formes du passé simple d’« avere » et d’« essere » aux formes imparfaites de ces auxiliaires, le trapassato prossimo devient le trapassato remoto.

Aux. Avere Aux. Essere
(io) ebbi comprato “J’eus acheté” (io) fui partito(a) “Je fus parti”

Ce temps est rarement utilisé à l’oral, tout comme le passato remoto, et on le verra surtout dans la littérature. On l’utilise pour dire quelque chose comme : « Après que Pocahontas eut fini de parler, John Smith partit. »

Il n’est utilisé qu’après des mots qui parlent du temps, comme :

  • Quando = quand
  • Dopo che = après que
  • Non appena = dès que
  • Finché = aussi longtemps que/tant que
  • Solo dopo che = seulement après

Important : Il n’est nécessaire d’utiliser le trapassato remoto que lorsque vous utilisez déjà le passato remoto (Consecutio temporum = concordance des temps) La phrase de support (trapassato remoto) + la partie la plus importante de votre énoncé (passato remoto)

Exemple:

  • Non appena ebbe visto l’automobile, decise di comprarla. = Dès qu’il eut vu la voiture, il décida de l’acheter.

Futuro semplice / Futur simple & Futuro anteriore / Futur antérieur

Le futur est utilisé pour parler de quelque chose qui arrivera ou à l’avenir. Si en anglais il y a plusieurs façons d’exprimer le futur : will, -ing forme et ing + infinitive, en italien, on peut utiliser le futur ou le présent.

  • Quando saranno pronti i documenti? = Quand les documents seront-ils prêts ?
  • Se non le dispiace ripasso sabato. = Si ça ne vous dérange pas, je reviendrai samedi.

Le futur en italien a deux temps : futuro semplice et anteriore. Voyons quelques exemples du futur simple :

1er groupe 2e groupe 3e groupe
(-are) (-ere) (-ire)
(io) comprer-ò “J’achèterai” (io) perder-ò “Je perdrai” (io) partir-ò “Je partirai”
  • Non credo che farà bel tempo. = Je ne pense pas que le temps sera agréable.
  • Lo sapremo domani. = Nous le saurons demain.
  • Quando finirò, verrò da te. = Quand je finirai, je viendrai chez toi.
  • Lo comprerò quando avrò abbastanza denaro. = Je l’achèterai quand j’aurai assez d’argent.

Le futuro anteriore iest créé lorsqu’on combine une conjugaison au temps futur (comme “sarò”) avec un participe passé (comme “riuscito”), ce qui en fait un temps composé. En général, on utilise ce temps quand on parle d’une action dans le futur avant que quelque chose d’autre n’arrive.

Vous pouvez également l’utiliser lorsque vous n’êtes pas sûr de quelque chose qui se passe dans le futur ou qui s’est produit dans le passé. Dans ce cas, d’autres mots que vous pourriez utiliser au lieu de former le futuro anteriore seraient “forse - peut-être”, “magari - peut-être ou “probabilmente - probablement” (en anglais, vous utiliseriez probablement « must », « devoir » en français).

Exemples:

  • Alle sette avremo già mangiato. = A sept heures, nous aurons déjà mangé.
  • Noi avremo parlato al padre di Anna. = Nous aurons déjà parlé au père d’Anna.
  • Marco non è venuto alla festa, sarà stato molto impegnato. - Marco n’est pas venu à la fête, il devait être très occupé.

Condizionale - Conditionnel

Le mode conditionnel se réfère à des hypothetical events, en particulier ceux qui dépendent d’une condition particulière, par exemple, ‘Je t’aiderais si je pouvais’.

1er groupe 2e groupe 3e groupe
(-are) (-ere) (-ire)
(io) comprer-ei “J’achèterais” (io) perder-ei “Je perdrais” (io) partir-ei “Je partirais”

Il est généralement utilisé dans la proposition principale, en relation avec une deuxième clause au subjonctif qui exprime la condition « si » nécessaire pour que le conditionnel ait lieu :

  • Comprerei quella macchina, se non fosse così costosa. = J’achèterais cette voiture si elle n’était pas si chère.

Comme pour le français, il est également utilisé pour exprimer des souhaits et des désirs, même pour quelque chose d’aussi basique que, 'Je voudrais un café'. Il est souvent utilisé avec les verbes : volere (vouloir), potere (pouvoir) et dovere (devoir).

  • Vorrei un caffè. = Je voudrais un café.
  • Potrebbe venire domani. = Il pourrait venir demain.
  • Luca dovrebbe imparare inglese. = Luca devrait apprendre l’anglais.

Congiuntivo - Subjonctif

Le subjonctif est utilisé dans des situations irréelles ou hypothétiques, souvent après certaines expressions impersonnelles et après des verbes exprimant le désir, la volonté, la préférence, le doute, les opinions et les sentiments (lorsque le sujet du désir est différent du sujet du verbe). Habituellement, il y aura la conjonction che ('que') qui introduit le subjonctif (c’est le même cas pour le français).

1er groupe 2e groupe 3e groupe
(-are) (-ere) (-ire)
che io compr-i “que j’achète” che io perd-a “que je perde” che io part-a “que je parte”

Le mode subjonctif a deux temps, présent et imparfait. Voyons quelques exemples :

  • Penso che siano pronti. = Je pense qu’ils sont prêts. = > subj. pres.
  • Bisogna che Fabio parta subito. = Il faut que Fabio parte immédiatement. = > subj. pres.
  • Preferisce che stiamo in casa. = Il préfère que nous restions à la maison. = > subj. pres.
  • Se fossi ricco, mi comprerei un appartamento a Parigi. = Si j’étais riche, j’achèterais un appartement à Paris. => subj. imparfait

N’oubliez pas: Il faut noter que contrairement au français et à l’anglais, en italien l’imparfait n’est pas utilisé pour faire des conjectures hypothétiques (p. ex., If I had a million dollars, I'd quit this lousy job => « Si j’avais un million de dollars, je quitterais ce mauvais emploi »), pour cela en italien on utilise le subjonctif.

  • Se avessi un milione di dollari, lascerei questo lavoro e partirei per l’Australia. = Si j’avais un million de dollars, je quitterais ce boulot et irais en Australie.
  • Se io fossi ricco, viaggerei sempre. = Si j’étais riche, je voyagerais toujours.

C’est l’expression de la condition hypothétique « si » en italien : le mode conditionnel est généralement utilisé dans la proposition principale (celle sans « se »), en relation avec une deuxième clause au subjonctif.

NB 1: Contrairement à l’italien, on n’utilise pas le subjonctif en français (mais l’imparfait) dans ce type d’hypothétique.

  • Se fossero più attenti, capirebbero. = S’ils faisaient plus attention, ils comprendraient.

NB 2: Contrairement à ce qui peut se faire en italien, en français on n’utilise jamais le futur après "Si" dans la subordonnée.

  • Se avrai pazienza, guarirai = Si tu as de la patience, tu guériras.

(De la même façon, «si» ne peut être suivi du conditionnel)

NB 3: Parfois, le présent subjonctif peut être très ambigu :

  • Spero che vinca = J’espère qu’elle/il gagnera

On ne sait pas qui devrait gagner. Parce que le subjonctif est le seul mode qui n’a pas de forme spécifique pour chaque personne en italien ! Ainsi, à moins que le sujet du verbe "vincere" ne puisse être déduit du contexte, il faut le préciser : Spero che tu vinca ou Spero che lei vinca. = J’espère que tu gagneras ou qu’elle gagnera.

4. Transitivité et voix

Verbes transitifs et intransitifs

Le verbe est transitif quand il peut avoir un complément d’objet direct.

  • Paola legge il libro. = Paola lit le livre.

Il est intransitive quand il n’a pas d’objet direct.

  • Luca viaggerà (in treno). = Luca voyagera (en train).

Voix active et passive

La voix active des verbes italiens présente la structure suivante : Sujet (s’il est exprimé) + Verbe + Objet. La fonction principale de la voix active est de signaler qui agit et qui est l’objet direct du verbe.

NB Les verbes à la voix active ont l’auxiliaire avere (avoir) pour les temps composés.

La voix passive se concentre sur l’action véhiculée par le verbe et elle est utilisée lorsque le sujet du verbe est la personne ou la chose qui est affectée par l’action.

Habituellement, la structure de la voix passive suit les mêmes règles : - le sujet de la phrase active devient l’agent de la voix passive ; - l’objet de la phrase active devient le sujet de la phrase passive.

La voix passive en italien se forme essentiellement de la même manière qu’en anglais, en ajoutant le participe passé à l’auxiliaire “essere” (bien que “venire” puisse également être utilisé) :

  • (io) sono invitato(a) etc. “Je suis invité etc.”
  • (tu) sei invitato(a) etc. “Tu es invité etc.”
  • (lui/lei) è invitato(a) etc. “ Il/elle est invité(e) etc.”
  • (noi) siamo invitati(e) etc. “Nous sommes invité(e)s etc.”
  • (voi) siete invitati(e) etc. “Vous êtes invité(e)s etc.”
  • (loro/esse) sono invitati(e) etc. “ Ils/eles sont invité(e)s etc. ”

Il faut noter que avec “essere” (ou “venire”) comme auxiliaire, le participe passé doit toujours s'accorder avec le sujet en genre et en nombre.

Les verbes transitifs (ceux qui prennent un objet direct comme « costruire ») peuvent être actifs ou passifs. Dans la forme active, le sujet accomplit l’action, dans la voix passive il la subit.

  • La ditta costruisce la casa. (voix active) = L’entreprise construit la maison.
  • La casa è costruita dalla ditta ou La casa viene costruita dalla ditta. (voix passive) = La maison est construite par l’entreprise.

Souvent, dans les phrases passives (comme par exemple dans celle ci-dessus) la personne exécutant l’action est exprimée par la préposition "da = par" suivie d’un nom, c.-à-d. par un complément d’agent. Toutefois, le complément d’agent n’est pas nécessairement présent :

  • Siamo stati promossi. = Nous avons été promus.

Attention : les verbes intransitifs n’ont pas de forme passive.

MAIS ils ressemblent à des passives aux temps composés parce qu’ils prennent aussi « essere » comme auxiliaire suivi d’un participe passé qui s’accorde avec le sujet:

  • Lei è rispettata nel suo lavoro. = voix passive du verbe rispettare
  • Lei è rimasta nel suo ufficio. = passé composé du verbe rimanere

Formes des verbes

Le verbe italien

1. Formes négatives et interrogatives

Tous les verbes peuvent avoir la forme négative : pour conjuguer les verbes avec cette forme, nous utilisons l’adverbe négatif non, ou la double négation avec mai et/ou nessuno.

  • Non bevo alcolici. = Je ne bois pas d’alcool.
  • Non lo vedo mai. = Je ne le vois jamais.
  • Non c’è mai nessuno. = Il n’y a jamais personne.

Un cas intéressant à analyser est le mode impératif à la forme négative. Comment dire à quelqu’un de ne PAS faire quelque chose ?

Pour TU utiliser non avec l’infinitif (la forme –are, –ere, –ire) du verbe :

  • Non dire bugie Marco! = Ne mens pas Marco!
  • Non dimenticare! = N’oublie pas !

S’il y a aussi un pronom (voir ci-dessous pour plus de détails). Celui-ci se joint à l’infinitif, ou se place avant

  • Non toccarlo! OU Non lo toccare! = Ne le touchez pas !
  • Non dirglielo! OU Non glielo dire! = Ne lui en parle pas !
  • Non farmi ridere! OU Non mi far ridere! = Ne me faites pas rire !
  • Non preoccuparti! OU Non ti preoccupare! = Ne t’inquiètes pas !

Dans tous les autres cas, pour VOI, NOI utiliser non avec l’impératif :

  • Non dimenticate, ragazzi. = N’oubliez pas, les enfants.
  • Non esageriamo! = N’allons pas trop loin !

Avec des pronoms :

  • Non guardateli! = Ne les regardez pas !
  • Non ditemelo! = Ne me le dis pas !
  • Non mangiamoli tutti. = Ne les mangeons pas tous.
  • Non diamoglielo. = Ne leur donnons pas.

Pour les formes de politesse LEI, LORO de l’impératif les pronoms sont mis avant et le verbe est au subjonctif, c’est pourquoi les pronoms objets doivent toujours précéder le verbe au lieu de s'y joindre :

  • Non li guardi, signora. = Ne les regardez pas, madame.
  • Non si preoccupino, signori.= Ne vous inquiétez pas, mesdames et messieurs.

NB : Notez que l’impératif combine, « emprunte », les formes du subjonctif (impératifs polis) et l’infinitif (impératifs négatifs)

Forme interrogative: pour cette forme l’ordre des mots en italien ne change pas : il n'y a que l'intonation de la voix qui change par rapport à la même phrase affirmative.

  • Hai visto Sara? = As-tu vu Sara?

PRONOMS DOUBLES/CONTRACTÉS

Ayant déjà mentionné les pronoms italiens doubles et contractés dans les exemples précédents, nous donnons ici quelques explications pour clarifier ce sujet. Ces pronoms sont très utilisés en italien.

1. Lorsque nous utilisons deux pronoms ensemble, certains pronoms indirects changent :

mi - me
ti - te
ci - ce
vi - ve
  • Me li dai? = Tu me les donnes ?
  • È mia, non te la do. = C’est à moi, je ne vais pas te la donner.
  • Ce l’hanno promesso. = Ils nous l’ont promis.
  • Ve lo mando domani. = Je vous l’envoie demain.

2. Lorsqu’on emploie gli/le (indirect : à lui ou à eux, à elle) avec lo, la, li ou le (direct), les deux fusionnent avec l’ajout d’un –e to gli pour donner les formes suivantes :

gli/le + lo - glielo
gli/le + la - gliela
gli/le + li - glieli
gli/le + le - gliele
  • Glieli hai promessi. = Tu les lui as promis.
  • Gliele ha spedite. = Il les lui a envoyés.
  • Carlo? Glielo dirò domani. = Carlo ? Je le lui dirai demain.

3. Lors de l’utilisation de deux pronoms ensemble pour donner un ordre ou lors de l’utilisation de l’infinitif, ces formes fusionnées s'ajoutent à la fin de l'infinitif.

  • Mi piacciono, ma non vuole comprarmeli. = Je les aime bien mais il ne veut pas me les acheter.
  • Ecco la borsa per Anna, puoi dargliela? = Voici le sac d’Anna, pouvez-vous la lui donner ?
  • Non abbiamo i biglietti, può mandarceli? = Nous n’avons pas les billets, pouvez-vous nous les envoyer ?

4. Notez que lors de l’utilisation de deux pronoms ensemble l’objet indirect vient en premier et que le -e final de l’infinitif est abandonné - avec l'infinitif les pronoms, simples ou fusionnés (complexes), s'ajoutent à la fin à la place du « e ».

prendere + mi + li - prendermeli
mandare + ti + le - mandartele

Attention ! Si vous recherchez ces formes verbales, avec des pronoms doubles et simples, vous ne les trouverez pas dans notre Conjugueur, car ils suivent les mêmes règles de formes normales + les pronoms. Pour voir la conjugaison du verbe qui vous intéresse, par exemple :

  • prendermeli - il est formé par prendere + me + li; vous devrez donc chercher prendere dans le Conjugueur et vous verrez toute la conjugaison.
  • spiegargliele - il est formé par spiegare + gliele (gli + le); donc vous devrez prendre spiegare si vous devez vérifier sa conjugaison.

2. Formes réfléchies

En italien, on trouve beaucoup de verbes réfléchis.

Ces verbes sont appelés réfléchis parce qu’ils "reflètent" l’action du verbe sur le sujet de la phrase. Lorsqu’un verbe est réfléchi, le pronom (mi, ti, si, ci, vi, si) a la fonction d’objet direct ou indirect (Mi sono detto che = Je me suis dit que... ).

Voici quelques verbes réfléchis italiens importants : accomodarsi (s’installer), addormentarsi (s’endormir), alzarsi (se lever), annoiarsi (s’ennuyer), arrabbiarsi (se mettre en colère), chiamarsi (s’appeler), chiedersi (se demander), divertirsi (s’amuser), farsi male (se faire mal), fermarsi (s’arrêter), lavarsi (se laver), perdersi (se perdre), pettinarsi (se peigner les cheveux), preoccuparsi (s’inquiéter), prepararsi (se préparer), ricordarsi (se souvenir), sbrigarsi (se dépêcher), svegliarsi (se réveiller), vestirsi (s’habiller).

  • Io mi lavo. = Je me lave.
  • Mariella si veste. = Mariella s’habille.
  • Mi alzo alle sette. = Je me lève à sept heures.
  • Lucia si è fatta male. = Lucia s’est fait mal.
  • I bambini si divertono. = Les enfants s’amusent.
  • Si accomodi! = Asseyez-vous !

En italien, il existe différents types de verbes réfléchis, appelés réciproques, apparents, pronominaux, etc. Tous ne seront pas énumérés ici, mais seulement les cas les plus intéressants et utiles pour les locuteurs non natifs seront présentés.

  • Mario si è comprato un orologio = Mario s’est acheté une montre. - Forme réfléchie apparente, lorsque l’action du verbe n’est pas réfléchie sur le sujet, de sorte que le pronom réfléchi n’a pas la fonction d’objet direct.
  • Alessia e Caterina si sono abbracciate = Alessia a embrassé Catherine et Catherine a embrassé Alessia, c’est-à-dire qu’ils se sont embrassés. - Forme réfléchie réciproque
  • Mi si è informicolato un braccio. = J’ai perdu la sensibilité dans mon bras. - Verbe réfléchi pronominal (à cause du pronom double).

Les formes infinitives des verbes réfléchis et pronominaux sont reconnaissables parce que le pronom réfléchi -si est joint à la fin du verbe : : abbracciarsi, scurirsi, invidiarsi. Lorsqu'ils sont conjugués, le pronom se place devant le verbe (particules pronominales : mi, ti, si, ci, vi, si) et l’auxiliaire est toujours “essere” (même si le verbe prend « avere » lorsqu’il n’est pas utilisé de façon réfléchie) !.

Pour rendre cela plus clair, nous verrons ici comment les particules pronominales de la forme infinitive du verbe réfléchi abbracciarsi changent selon la personne utilisée. Voyons quelques exemples :

1 sing Vieni ad abbracciarmi Viens me faire un câlin
2 sing Non posso abbracciarti Je ne peux pas te serrer dans mes bras
3 sing Tra poco sarà possibile tornare ad abbracciarsi Bientôt il sera possible de recommencer à se faire des câlins
1 pl Non possiamo abbracciarci On ne peut pas se faire des câlins
2 pl Voi potete abbracciarvi Vous pouvez vous faire des câlins
3 pl Loro amano abbracciarsi Ils aiment se serrer dans leurs bras

NB : Certains verbes pronominaux en italien ajoutent le pronom ne (qui correspond au pronom français ‘en’) après le pronom réfléchi. Le plus important de ces verbes est andarsene (partir ; s’en aller).

Me ne vado. Je vais y aller.
Vattene! Va-t’en !
Ce ne andiamo. Allez, on y va.
Se ne sono andati. Ils sont partis.

Il est important de retenir, ainsi, le verbe prendersela (se fâcher), qui est très couramment utilisé de nos jours :

  • Non te la prendere, è solo un bambino! = Ne sois pas fou, c’est juste un enfant !
  • Se la prende ogni volta che provo a dirgli qualcosa! = Il se fâche chaque fois que j’essaie de lui dire quelque chose !

3. Formes progressives et gérondif

L’italien a une construction progressive, semblable à l’anglais « I am doing » et au français « Je suis en train de faire », qui se forme en combinant l’auxiliaire “stare ” au présent ou à l’imparfait avec le gérondif de n’importe quel verbe :

Progressif présent Progressif imparfait
(io) sto parlando, correndo etc. (io) stavo parlando, correndo etc.
(tu) stai parlando, correndo etc. (tu) stavi parlando, correndo etc.
(lui) sta parlando, correndo etc. (lui) stava parlando, correndo etc.
(noi) stiamo parlando, correndo etc. (noi) stavamo parlando, correndo etc.
(voi) state parlando, correndo etc. (voi) stavate parlando, correndo etc.
(loro) stanno parlando, correndo etc. (loro) stavano parlando, correndo etc.

Le gérondif exprime une action verbale qui est en quelque sorte liée à une autre action, par exemple « en faisant », « en lisant », etc. L’interprétation exacte de la relation entre les deux verbes dépend en grande partie du contexte. C’est une forme non-fini du verbe qui ne varie donc pas selon un sujet grammatical.

De ce fait le gérondif n’a qu’une seule forme : « -ando » pour les verbes du 1er groupe, et « -endo » pour tous les autres.

  • Leggendo, ho imparato molte cose. = En lisant, j’ai appris beaucoup de choses.
  • Mentre stavo leggendo è entrata la zia. = Quand je lisais, ma tante est entrée.

IMPORTANT : Où mettre les pronoms utilisés avec le gérondif ?

Les pronoms sont généralement joints à la fin du gérondif.

Vedendoli è scoppiata in lacrime. Quand elle les a vus, elle a fondu en larmes.
Ascoltandolo mi sono addormentato. En l’écoutant, je me suis endormi.
Incontrandosi per caso sono andati al bar. Se rencontrant par hasard, ils sont allés dans un café.
Alzandosi dal letto, ha sbattuto la testa. En sortant du lit, il s’est cogné la tête.

Lorsque le gérondif fait partie d’un temps continu, le pronom passe avant stare.

Ti sto parlando C’est à toi que je parle.
Ci sto pensando Je suis en train d’y penser.
Si sta vestendo Il est en train de s’habiller.
Me lo stavano mostrando Ils étaient en train de me le montrer.
Publicité
Publicité